Résonance Contemporaine

Ensemble Les Six Voix Solistes

SPECTACLE

Soulevé par le vent qui passe

Jeudi 16 novembre 2017 / 19h / Dijon

GUILHEM LACROUX

Spectacle proposé à l’occasion du 20ème anniversaire du GIPE21 et dans le cadre de la programmation Why Note.

Soulevé par le vent qui passe, un moment où art visuel, art sonore, la voix, la parole, se répondent, se mélangent, s’interpénètrent, se révèlent l’un l’autre, dans un dialogue permanent, s’influencent, ouvrent des mutations, des transformations.

Un trio de voix de femmes, deux artistes visuels, une diseuse-vocaliste s’aventurent dans le vagabondage de l’incertitude, du contrepoint, de la métaphore, du rebond, de l’improvisation. Les artistes visuels réagissent spontanément, instantanément à des œuvres contemporaines chantées par le trio, rendant visible des dynamiques, des rythmiques, des qualités du son. À certains moments, Le trio vocal rebondit en improvisant à partir de l’œuvre graphique, celle-ci pouvant ouvrir à une autre œuvre graphique.

Une diseuse, messagère du vent, à travers ses paroles, nous entraîne dans des bourrasques, des brises douces, des vents contraires, des vents d’évasion, de découverte, nous offre des émotions fugitives, un vent dont le message prend forme à travers la musique et l’image. Œuvres écrites, improvisations, écritures picturales spontanées s’entrelacent, se répondent, soulevées par le vent qui passe.

Soulevé par le vent qui passe associe des individus, des femmes, des hommes, des existences humaines porteuses de la singularité qui leur est attachée, chacune avec ses fragilités, chacune apportant sa contribution à ce commun qui se fabrique, qui se répond, qui se croise et se transforme sous nos yeux par le biais de la musique, de la parole et de l’image. Soulevé par le vent qui passe est une manière de dire que c’est à travers la culture de la diversité, du pluriel, de la multiplicité qu’un commun peut prendre sens, qu’une société inclusive peut prendre forme. Chaque individu doit pouvoir être acteur de cette diversité, il la constitue, lui donne chair, ouvrant des territoires, des possibles humains où comme l’écrit Charles Gardou : « Il n’y a ni vie minuscule, ni vie majuscule  ».

Le GIPE21 travaille depuis 20 ans à l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap. Pour fêter cet anniversaire, il propose une soirée exceptionnelle avec Résonance Contemporaine. C’est à travers la culture de la diversité, du pluriel, de la multiplicité qu’un commun peut prendre sens, qu’une société inclusive peut prendre forme. L’activité de GIPE21 sera présentée à partir de 17 h 30 et illustrée par des témoignages de personnes en situation de handicap et d’employeurs.

 
Composition : Guilhem Lacroux
 

Distribution
Ensemble de Six Voix Solistes : Sophie Poulain, Thi Lien Truong, Christel Boiron
Asmaa Aloui, des Percussions de Treffort
Benoît Voarick, vidéaste
Joël Beauve, de l’Ensemble Orchestral de la Freta
Direction artistique : Alain Goudard

 
Création : le 5 avril 2017 au Théâtre de Bourg-en-Bresse, dans le cadre de 7bis Chemin de Traverse et des Mercredis de la sirène, en collaboration avec le Conservatoire à Rayonnement Départemental de Bourg-en-Bresse Agglomération.

Durée : 45 mn
 
Extraits sonores
Chant

 
 
 
 
 
 
 
 
 
Des balayures

 
 
 
 
 
 
 
 
 
Onomatopées

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Pratique
Entrée gratuite
Adresse : Le Consortium - 37 rue de Longic 21000 Dijon
Organisation : dans le cadre du festival Why Note

Contact diffusion : Anne-Claire Turc, Chargée de production, Tél. 07 82 23 04 08, production(at)resonancecontemporaine.org

Cette création bénéficie du soutien de la SACEM.

Portfolio

<< Retour